Je tient à le dire, je fais rarement d’articles en réaction à l’actualité. La plupart des articles sur mon site sont des articles de fond, qui parlent d’un point précis du style de vie Paléo. Et pourtant, je ne pouvais que réagir face à une actualité que je vois en ce moment sur pratiquement tout les médias en France : sur France Info, RFM, 20minutes, Le Parisien et de nombreux autres … Et vous l’avez deviné, c’est bien de l’actualité autour des féculents dont je veux parler dans cet article. Apparemment, d’après cette fameuse étude publiée le 23 mai 2013, on ne mange pas assez féculents. Qu’en est-il vraiment ? Les informations de cette étude sont-elles valables ? A-t-on vraiment besoin de féculents ?

Déjà, il y a un problème fondamental avec cette étude. La conclusion « on ne mange pas assez de féculents » se base sur cet encadré en bas de la page 8 de l’étude. En gros, il y est dit qu’il faudrait que les glucides représentent plus de 50 % des apports journaliers chez un individu. Pourquoi ? Ce n’est dit nul part dans l’étude. Toute la conclusion se base donc sur cette simple affirmation venue de nulle part. L’étude en elle-même, bien qu’intéréssante, ne porte en fait pas vraiment sur pourquoi on ne mange pas assez de féculents, mais parle plus de la consommation de féculents selon des facteurs comme le sexe, la région en France, le métier des individus … J’ai aussi cherché dans toute l’étude pour trouver « pourquoi » on devrait manger des féculents. La seule chose que j’ai trouvé est cette ligne : « assurer la sensation de rassasiement, signal essentiel de la régulation de la prise alimentaire ». Encore une fois, sans justification. Et personnellement, après de nombreuses années passées sans aucun féculents, je n’ai jamais de sensation de faim en mangeant 100% Paléo. On sait aussi que certains éléments comme les lectines influencent et trompent notre sensation de faim. La régulation de la prise alimentaire n’a donc pas forcément grand chose à voir avec notre sensation de faim.
[GARD]
Mais passons sur ces fondements injustifiés, et passons aux affirmations qui sont tout simplement fausses. Déjà, non, on n’a pas besoin de féculents. Du tout. Il n’y a aucun élément présent dans les féculents que vous ne pouvez pas avoir dans d’autres aliments, au contraire. On cite souvent les fibres dans les céréales, mais on retrouve aussi des fibres dans les fruits, et même bien plus. J’ai dit précédemment « au contraire » car les céréales sont par exemple riches en gluten qui pose des problèmes d’inflammation aux intestins. C’est pourquoi elles sont totalement absentes de l’alimentation Paléo.

Une autre affirmation qui est fausse : il faut manger des féculents pour avoir de l’énergie tout au long de la journée. Encore faux. Au contraire, manger des féculents amène souvent cette sensation de lourdeur dans l’estomac à cause de la digestion après un repas. Votre corps est tout à fait capable de puiser toute l’énergie qu’il lui faut dans vos reserves de graisses, et ce de manière parfaitement stable tout au long de la journée. On est bien loin du pic d’insuline qui suit un repas riche en féculents, et de la fringale qui arrive en général plusieurs heures après car le corps, habitué à puiser l’énergie dans les glucides, n’a plus de glucides à disposition.

Et pour finir : oui, sauf si vous êtes un sportif de haut niveau ou si vous faites du sport de manière intensive tout les jours, manger des féculents fait grossir, contrairement à ce qui est dit dans l’article. Je m’explique. Les féculents sont en général très riches en glucides et en calories … qui sont totalement inutiles si vous ne les consommez pas. Votre corps peut tout à fait fonctionner uniquement avec une alimentation composée principalement de protéines et de lipides, et faible en glucides, comme l’alimentation Paléo. Cet excès de glucides (attention, plus de 50% de vos apports d’après l’étude !) va être directement stocké sous forme de graisse si vous n’êtes pas un grand sportif. On est très loin de l’affirmation « manger des féculents ne fait pas grossir ».
[GARD]
En conclusion, non, on n’a pas besoin de manger des féculents, et donc si vous ne suivez pas encore une alimentation Paléo vous mangez surement déjà beaucoup trop de féculents. Attention encore une fois à ce genre d’étude qui est toujours reprise par l’ensemble de la presse en France pour créer le buzz. Et j’ai gardé le meilleur pour la fin. Sur cette page du site Nutrinet Santé, on peut voir les partenaires du site. Et attention … on y retrouve par exemple Unilever (crèmes glacées, nourriture surgelée), St-Hubert (margarine), Orangina (sodas), Servair (nourriture dans les avions). Du coup, on comprend beaucoup mieux d’où vient la recommendation de 50% au moins de glucides par jour !